Massage Kaüyumari


C’est un massage à vocation thérapeutique. Il est adapté à vos besoins et à vos tensions corporelles. 

Mes mains détectent les zones tendues qui nécessitent plus de travail et y consacrent le temps nécessaire pour libérer les tensions physiques, psychiques et émotionnelles.


Je combine différentes pratiques manuelles, différentes pressions, différents temps de travail en fonction des besoins de chaque zone traitée.
Je peux utiliser mes baumes, des ventouses, des huiles essentielles et autres petits secrets de Paula et de ma grande-mère.

Chaque massage que vous recevez est un massage unique, issu de la communication entre mes mains et votre corps.

Lors des séances vous pourrez retrouver votre bien-être en étant juste présent et à l'écoute de vos ressentis.

À noter :
Mes Soins et mes Massages sont totalement non érotiques,  non tantriques et non sexuels. Merci de bien prendre en compte cette information pour ne pas nous faire perdre notre temps et notre énergie mutuelle.


POURQUOI J'AIME MASSER?

México de mis amores. Mis raíces, mi sangre

Je suis Alba, fille d’Oscar Ibarra et de Hortencia Vargas


Je suis née sur la côte pacifique mexicaine, plus précisément à Nayarit, le berceau des

peuples Naye’eri et Wixarika,


Je suis un mélange de mangrove, d’écume, de fleur de tabac, de colibri et de luciole. 


Quand j’étais enfant, 


J’aimais marcher pieds nus, les cheveux en l’air, dans les rues de mon petit village…


Et j’aime masser.


 J’aimais me baigner sous la pluie, rire, danser, chanter… 


Et j’aime masser.


J’aimais découvrir les secrets de la cuisine de ma grande-mère, me cacher dans ses jupons, sentir la texture de sa peau, l’odeur de son amour…


Et j’aime masser.


J’aimais récolter le miel avec mon grand-père, récolter les prunes avec toute ma famille, grimper aux arbres pour cueillir les guayabes, les papayes, les nanchis, les groseilles, les obos… me balader entre les rangées de tabac…


Et j’aime masser.


J’aimais écouter la voix grave et apaisante de mon père. J’adorais le silence entre ses phrases, son sourire discret…


J’aimais la joie et les chants de ma mère. J’aimais sa fraicheur et son amour inconditionnel…


Et j’aime masser.


J’aimais la peau de Paula, l’odeur de fumée de ses robes. J’aimais son univers, sa magie, ses potions et ses plantes…


J’aimais les mains de  « El Pato », le rebouteux. C’était un mystère de le voir dans une présence presque sacrée. 


Et j’aime masser. 


Masser pour réconforter. Masser pour tisser les liens entre les mondes.


Masser pour recoudre la blessure. Masser pour apaiser la brulure de la douleur profonde.


Masser pour plonger dans l’océan de tous les possibles.


Masser pour me faire du bien, pour gouter à la présence, pour rester dans la légèreté de l’instant.


Masser pour échanger, pour apprendre, pour libérer.


J’aime masser pour récupérer la mémoire  des techniques ancestrales.  


J’aime masser pour redevenir enfant et aider l’autre à pacifier sa relation avec lui-même.


J’aime masser les gens dans leurs entièreté.


J’aime masser les petits et les grands. Les ronds et les fins. Les jeunes et les moins jeunes…. Les heureux et les malheureux.


J’aime masser les gens de toutes les couleurs : les rouges, les jaunes, les marrons, les noirs, les beiges, les gris… surtout les gris. Les gris ont la particularité de devenir rosâtres après les soins. J’adore. C’est mon plaisir à moi. 


J’aime masser la femme qui se trouve grosse. La femme qui se sent moche, rejetée, celle qui se sent harcelée. Celle qui se sent oubliée et celle qui s ‘est oubliée.


 J’aime masser à travers les peaux matures et les travailleurs de la terre, ceux qui n’ont pas le temps de s’occuper d’eux. 

Il est beau d’observer quand la personne redécouvre son corps, sa flexibilité, sa beauté actuelle, son énergie perdue, son optimisme.


J’aime masser l’homme qui comprend que mon toucher et bienveillant, sans caractère sexuel. J’aime les masser ceux-là. J’adore, même.


J’aime masser pour la détente. J’aime masser ces gens qui veulent se faire du bien. Ceux qui ont compris que le massage n’est pas un luxe mais un moyen de préserver la santé.


J’aime masser la personne qui est plus dans son mental que dans son corps. Elle est souvent fatiguée, elle dort mal, elle a des problèmes relationnelles. Elle vit dans le passé et dans le futur. Elle n’arrive pas à sortir des cercles vicieux. Elle n’arrive pas à s’apaiser.

Elle sait qu’elle ne va pas bien. Elle ne sait pas comment sortir de là. Elle a tout essayé  - ou presque. 


 Avec la réflexologie et  les massages, la personne peut entamer un beau cheminement d’accueil de Soi, de reconnaissance, d’installation de l’être dans son corps. Vivre dans son corps pour l’écouter, pour le sentir, pour devenir responsable de ses choix d’alimentation, d’activité physique, de champ vibratoire.


Masser, s’auto-masser et se faire masser pour retrouver de la légèreté et de  la joie d’être en vie. Masser.

 Alba Buclet- Ibarra
Pallanne, mai 2024








Me trouver

Auch (2 adresses) 

ADRESSE 1
18 rue Espagne
Horaires : les vendredis de 14h00 à 20h00
ADRESSE 2
Pôle de santé Carnot
Aile B / Espace Ressource
99 Bd Sadi Carnot 32000 AUCH
Horaires : les samedis de 9h00 à 20h00

Pallanne

Le siège de KAUYUMARI
1063 route de la mairie 32230 PALLANNE
Horaires : horaires flexibles
Ce cabinet verra le jour fin 2025


Cabinet de Réflexologie plantaire et massages bien-être dans le Gers

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Google Maps. Cliquez sur “Accepter et afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps. Consultez la Politique de confidentialité de Google Maps pour plus d'informations. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment dans vos paramètres des cookies.

Accepter et afficher le contenu
France